Mes impressions sur Microsoft Surface – Le hardware

Eh, oui, il doit y avoir une part de fan-boy en moi qui a pas su résister à la tentation d’acheter une tablette Microsoft Surface dès sa sortie. Avant même sa sortie, pour être précis, puisque j’ai précommandé ma tablette ; une chose que je ne fais jamais.

TL;DR Comme je disais sur Twitter, j’en suis très content dans l’ensemble, mais plusieurs petits points me donnent l’impression de tester un produit qui est encore en « bêta ».

Evidemment, ces 140 caractères n’auraient jamais suffit à tout expliquer, donc un passage au blog est de rigueur pour développer mon sentiment. J’écris en français pour varier un peu. Je pense qu’il y a déjà assez d’articles en anglais sur Surface sur le net. If the product team wants a translation, though, I hope they won’t hesitate to ask, even though I know they have at least one frenchie at hand who can do the work for me 😉

Comme il y a pas mal de choses à lire, je vais scinder mes remarques en deux billets. Celui-ci parle du matériel et dans un prochain je m’attarderai sur le côté logiciel.

Je suis très satisfait du hardware. Pour écrire ces lignes, j’utilise le fameux clavier Touch cover qui, après un petit temps d’adaptation, s’avère très confortable. J’écris avec pratiquement aussi efficacement que sur le clavier de mon laptop. La tablette est sur mes genoux et tient debout avec le pied intégré. Je pensais qu’une telle configuration serait impossible, mais pas du tout ! L’écran est au bon angle et je peux bouger les jambes sans peur de déséquilibrer l’ensemble.

Microsoft fait beaucoup la pub sur le bruit qui est fait lors que le pied se ferme. Perso, je m’en fous un peu, mais le fait de pouvoir tenir une conversation vidéo par Skype avec mes parents sans avoir à ajuster l’écran en permanence pour qu’il soit au bon angle, ça j’apprécie.

La vidéo nous emmène aux caméras. Deux caméras : une devant, une derrière. Une de trop, si vous voulez mon avis. Je ne prendrai jamais de photos avec ma Surface. J’ai un appareil photo pour ça qui prend de bien meilleurs clichés. En revanche, pour mon utilisation, i.e. Skype avec mes parents de l’autre côté de l’Atlantique, la webcam a fait son boulot à merveille. J’avais lu quelque part un article de quelqu’un qui n’arrivait pas à rester dans le cadre pendant sa visioconférence ; ben, je ne sais pas comment il fait. En ce qui me concerne, j’ai posé Surface sur mon pied et après je ne m’en suis occupé que pour surfer et envoyer des liens pendant que je « skypais » avec mes parent ; parce que, oui, on peut faire deux choses en même temps avec Surface.

La tablette dans l’ensemble et solide et, même si elle aurait pu perdre quelques grammes de plus, elle est dans l’ensemble très agréable à prendre en main. J’ai lu quelque part que son format 16:9, et donc un peu « haut » quand on la tient en mode portrait, pouvait être inconfortable. Moi j’adore.

Bon, pour l’instant que d’éloges, mais tout n’est pas rose.

Mon premier regret, pas du tout technique, c’est de me retrouver avec un clavier AZERTY. J’aime pas ça. Mais bon, ce sera pas la première fois que Microsoft prendra une décision à ma place en se basant sur le pays dans lequel j’habite et non pas mes vrais souhaits ; ma Xbox parle français alors qu’elle est configurée en anglais uniquement parce que mon pays de facturation est la France…

Pour revenir à la machine elle-même, le bouton volume. Je n’ai pas encore compris comment ou pourquoi, mais j’ai l’impression que toute manipulation de la tablette actionne le bouton volume. Résultat, dès que j’ai la tablette en main, je vois le volume monter et descendre en permanence. De même, je ne sais pas encore quel est le geste qui fait ça ou même si ça vient du bouton en question, mais soudain, Windows devient muet. Le son est coupé sans que je ne sache pourquoi. Un problème de position ? Un problème de forme ? Un handicap à moi ? Je ne sais pas, mais ça peut être embêtant.

Puisque je parle de boutons : le bouton démarrer. C’est un « soft button », ce n’est donc pas un vrai bouton, mais un logo peint sur la partie inférieure de l’écran et qui réagit au toucher. J’ai deux problèmes avec ce bouton. Le premier, c’est lui aussi j’ai tendance à l’actionner trop souvent par erreur. Encore un argument pour démontrer mon handicap ? Encore un exemple de bouton tactile (mal) placé trop près de l’aire d’action tactile (i.e. le reste de l’écran) et donc trop facilement actionnable par erreur ? Je ne sais pas… Mon deuxième problème peut sembler tout bête, mais je suis extrêmement perturbé par le fait qu’il fasse vibrer la machine. Quand on le touche, ça vibre. Pourquoi ?! Je n’aime pas.

Dans la catégorie des petits détails (d’ailleurs, je pense que, en ce qui concerne le matériel, ce ne sont que des petits détails, mais, comme disent les anglophones, c’est dans les détails que se cache le diable) le Touch cover, qui est un très bon clavier tactile, est une très mauvaise couverture. En effet, il ne « s’accroche » pas à l’écran lorsqu’il est fermé. Si vous ne le tenez pas à la main ou dans une sacoche où il est retenu conte l’écran, il va fatalement s’écarter et laisser ce dernier à la merci de tout objet qui réussira à se glisser entre les deux. Je pense qu’un ou deux aimants bien placés auraient pu éviter ce problème, mais ça ne m’étonnerait pas d’apprendre qu’un brevet idiot empêche de le faire.

Je trouve aussi dommage que Microsoft ai estimé qu’il fallait réinventer le chargeur. Certes, c’est marrant la prise aimantée qui snap quand on l’approche de la tablette, même si elle ne finit pas toujours dans la position appropriée pour charger, mais ça me fait encore un chargeur à ne pas oublier quand je pars en vacances ou quand j’ai mal estimé la charge restante (c.f. mon prochain billet sur le software). Il doit y avoir une raison technique qui justifie ce choix, mais l’autre jour au bureau j’aurais bien aimé pouvoir utiliser l’un des multiples câbles USB que j’avais sous la main pour voler quelques ampères à mon PC pour faire tenir la tablette quelques heures de plus.

En résumé, je suis très content du matériel, même s’il y a quelques petits détails que j’aurais fait autrement. Certains changeront peut-être dans une prochaine itération, voire même dans la version Pro qui doit sortir dans quelques mois. Dans un prochain billet, je vous parlerai du logiciel. Je ne vais pas vous donner des indices sur le contenu, par contre 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s