Révéler les données d’une bande magnétique à l’aide de rouille

Je suis tombé sur cet article chez BoingBoing il y a quelques minutes qui décrit comment révéler les données stockées dans une bande magnétique—comme celles que l’on trouve derrière les cartes de crédit—à l’aide de la rouille (l’oxyde de fer, hein, pas la sauce) en poudre. Comme ça avait l’air sympa, je me suis dit que je reproduirais bien l’expérience à la maison.

Je suis donc allé chercher mon morceau d’acier rouillé (n’importe quel métal ferreux devrait marcher) et un morceau de papier de verre—j’avoue que parfois je m’étonne de ce que je garde dans mon petit 35m2—et j’ai procédé à la confection de rouille en poudre très fine.

Rust Sandpaper Rust Powder

Ensuite, je n’ai eu qu’à étaler un peu de cette poudre à l’aide d’un pinceau sur une bande magnétique d’une carte dans mon portefeuille et voilà le résultat :

Revealed Magnetic Data

La poudre révèle les ‘0s’ et ‘1s’ stockés dans la bande magnétique. On peut voir que ma carte ne possède qu’une seule piste avec des données, mais une carte un peu plus complexe, comme une carte de crédit, pourrait en contenir jusqu’à 3 ; les deux autres se trouveraient au dessus et en dessous. Chaque piste est capable de stocker quelque 80 bits par centimètre, mais vu que les données sont encodées de manière différente sur chacune des trois bandes, une carte de taille standard ne contient qu’environ 1000 bits ou 226 caractères, soit environ un SMS (1120 bits).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s