Quelle belle semaine !

Et je n’en suis qu’à la moitié !

Je me plains souvent, mais ce soir je n’ai pas de quoi : mes papiers seraient sur le bon chemin, j’ai passé deux très belles journées à LeWeb ‘08 et, selon le compteur à droite, dans à peine plus de 4 jours je rentre chez moi pour les vacances de fin d’année.

Pour ceux qui ne le sauraient pas, je suis costaricain, étudiant en France, or j’aimerais travailler ici. J’ai déjà quelqu’un qui veut m’embaucher, mais je dois avouer que j’ai un peu de mal avec toute la paperasse administrative pour changer mon statut d’étudiant en salarié. Mais ça avance…

LeWeb, dont je parlerai plus amplement un autre jour—probablement quand je serai dans l’avion, vu comme c’est parti—a été une opportunité incroyable pour rencontrer des gens et assister à des présentations très stimulantes qui m’ont donné de la matière à refléchir pendant un moment.

Pour plus de photos, visitez mon set LeWeb ’08 sur Flickr.

Et enfin, le Costa Rica… Je pars trois semaines ! Je ne me souviens pas de la dernière fois où je suis parti aussi longtemps à l’étranger pour autre chose que du travail.

Ces trois semaines me permettront de passer les fêtes de fin d’année en famille, de voir des amis, d’aller faire un tour à la plage, mais aussi de me changer les idées, parce que Dieu sait si j’en ai besoin !

Depuis que je suis devenu “parisien”, beaucoup de choses ont changé dans ma vie. J’ai fait plein de rencontres, dont je parle souvent parce que les j’apprécie énormément, j’ai appris plein de choses sur moi et sur les autres, sur ce que je veux et sur ce qu’ils veulent, sur ce que je peux avoir et sur ce que je ne peux pas avoir. Un peu plus d’un an plein de découvertes, de choses que je comprends, et des choses que je ne comprends pas, de choses dont je suis désormais sûr, et d’autres dont je ne le suis toujours pas…

Tout cela fait que j’ai toujours plein d’idées qui rodent dans mon esprit. Certaines deviennent des obsessions—ce qui n’est pas toujours une mauvaise chose, parce que c’est comme ça qu’elles finissent par devenir des projets, puis des réalisations. C’est un processus que je ne comprends pas complètement et que je ne contrôle que partiellement. Du coup certaines idées restent, mais ne peuvent pas évoluer, pour des raisons moultes et variées.

J’ai appris à LeWeb que certaines de ces idées risquent de ne jamais vraiment changer, et je pense pouvoir vivre avec, même si cela implique une roller-coaster experience assez particulière. Pour tout le reste, on essaiera de faire un peu le ménage, et revenir en pleine forme pour attaquer l’année 2009😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s