Les films du weekend

Certes, un weekend un peu étendu puisque le dernier des films je l’ai regardé aujourd’hui, mais ce n’est qu’un détail.

Commençons donc par vendredi soir (ou sautez au dernier, si le billet vous semble trop long) :

Tonnerre sous les TropiquesTonnerre sous les Tropiques

Ou Tropic Thunder, en anglais. Rien qu’à l’affiche on s’attend à voir un film à la con et je ne vous parle pas de la bande-annonce. Mais si c’est le genre de films qu’on aime : pourquoi pas ? Et je confirme, si vous ne cherchez pas un chef d’œuvre cinématographique, Tonnerre sous les Tropiques est un film à voir au cinéma. Une distribution qui fait penser que ceux qui ont fait le film on dû bien s’éclater ; que de grands noms : Ben Stiller, Jack Black, Robert Downey Jr., Nick Nolte, un Tom Cruise comme vous ne l’avez jamais vu ; on aperçoit aussi Tobey Maguire et Jennifer Love Hewitt pour ne citer que quelques noms.

À part ça, il s’agit d’un méta-film—un film qui parle d’un film—avec des explosions, des arts martiaux, des histoires d’amour, des bandes-annonce, des TiVo, des enfants qui volent, … Et surtout, des rires du début à la fin.

Course à la mortDeath Race

Samedi c’était la course, mais pas la Course à la mort (je n’aime pas ce titre) ; non, samedi sera le sujet d’un autre billet. Dimanche, par contre, on s’est refait un cinéma. Death Race mérite un peu moins de texte que le précédent. Le tout se résume en deux mots : courses mortelles. Il ne faut pas s’attendre à un chef d’œuvre ici non plus, mais si vous aimez des voitures “tunées"—comprendre, capables de mitrailler et équipées de lance-roquettes—des explosions et des bagarres ce film est pour vous.

Le film est situé en 2012, quand l’économie mondiale est en si mauvais état (ils ont eu presque juste…) et la criminalité est si élevée que les prisons deviennent un business. Pour des raisons que je ne dévoilerai pas, Jason Statham se voit contraint de participer à des courses automobiles très violentes dans une arène située dans une de ces prisons. Les courses sont suivies par des millions de fans sur Internet—je savais qu’Internet serait notre perdition…

La Famille SuricateThe Meerkats

Et enfin, c’est ici qu’on va un peu étendre le weekend, ce soir je suis allé voir La Famille Suricate.

En voilà un film qu’il faut absolument voir au cinéma !

Une photographie magnifique ! Je n’en reviens toujours pas… La bande originale est aussi impressionnante.

Les directeurs de photographie, les monteurs, les bruiteurs—enfin, tous ceux qui ont participé à transformer ce qui au début ne pouvait être qu’une série d’images en vrac du désert du Kalahari et de ses habitants en un magnifique film, méritent le plus de récompenses possible.

Je n’ai pas la moindre idée de combien de temps ça a duré. Je sais juste qu’accompagné de la voix de Paul Newman (ou Guillaume Canet dans la version française), qui narre ce documentaire moderne dans lequel on peut suivre les péripéties de Kolo, un petit suricate, et sa famille, je n’ai pas vu le temps passer.

Peu importe la télé que vous avez chez vous, les images de ce film méritent d’être regardées sur un écran géant et dans une salle obscure, et de préférence avec quelqu’un avec qui vous pouvez partager les sursauts et les moments de tendresse que les acteurs-malgré-eux sauront susciter.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s