Harcelés ? Non, juste déçus…

Je reviens du film Harcelés (Lakeview Terrace en anglais), avec Samuel L. Jackson.

Je ne sais pas à quoi je m’attendais exactement. En regardant la bande annonce je pensais que j’aurais le droit à un peu d’action, beaucoup de suspens ou, au minimum, un film bien joué. Après tout, j’ai bien aimé les films avec Samuel Jackson (je le prends comme référence vu que je ne connais pas les autres acteurs) que j’ai vu récemment, notamment Black Snake Moan que j’ai découvert il y a quelques semaines.

Qu’est-ce que j’ai eu ? J’ai eu le jeu, heureusement. Si ça avait été comme dans une certaine série française que j’ai vue récemment, je n’aurais sûrement pas résisté jusqu’à la fin, parce que tout le reste était plus que décevant :

J’ai l’impression que l’histoire a été composée en tirant au hasard des Post-It utilisés pendant un brainstorming ; des bouts qui ne servent à rien traînent tout au long du film, tandis que certains éléments qui sont essentiels pour garder une certaine cohérence semblent avoir été rajoutés au stylo au dernier moment. J’imagine bien le réalisateur “M*** on a oublié de parler de ça ! On se fait une scène vite fait avant le café ? Sinon personne ne va rien comprendre…”

Cette fameuse histoire est celle d’un couple qui emménage dans une maison sur Lakeview Terrace. Lui, blanc, elle, afro-américaine (il faut rester politiquement correct) et puis un voisin, flic (hmm… encore des flics…) afro-américain lui aussi, mais qui n’approuve pas cette union. Par la suite on est tenté de penser qu’il s’agit du couple le plus malchanceux au monde, jusqu’à ce que l’on se rende compte que non ; il suffit d’avoir le QI d’une huître et la succession d’événements est facile à reproduire.

Le tout se passe en 1h 51min qui semblent éternelles, surtout quand la salle ne contribue pas et parle et rit tout au long du film sans raison—j’ai même commencé à lire les sous-titres, croyant qu’une historie différente mais marrante y était racontée.

Enfin, que ma déception ne vous empêche pas d’aller voir ce film si vous en aviez déjà envie—après tout, à chacun ses goûts—mais ne dites pas que je ne vous ai pas prévenus 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s