« Monsieur, arrêtez-vous par ici, s’il vous plaît ! »

Ouch!C’est la phrase qu’on ne veut pas entendre. En tout cas, pas lorsque l’on est sur un vélo et que l’on sait pertinemment qu’il y avait un feu rouge juste derrière.

C’est malheureusement ce qui m’est arrivé hier soir. Pas loin de minuit, nous nous dirigeons vers l’Ile Saint-Louis. Je voulais passer par les quais, mais on a fini par passer par l’Ile de la Cité.

Un petit moment d’inattention et ce qui aurait dû être une traversée sur un passage piéton est devenu un presque accident avec des piétons et une “Inobservation du feu rouge fixe prescrivant l’arrêt absolu”.

J’ai donc commis une infraction sur la rue de la Cité, venant de Châtelet vers Saint Michel, autrement dit, juste devant la Préfecture de Police et je me suis fait arrêter et verbaliser.

La manœuvre m’aura coûté 90€ (à condition de payer sous 45 jours, bien sûr) et d’après l’officier qui a essayé de me faire la morale pendant je ne sais plus combien de temps (même si c’était tout à fait inutile, j’avais reconnu mes torts et je me sentais déjà assez mal comme ça) j’aurais pu perdre des points sur mon permis de conduire. Je profite pour remarquer qu’il avait tort sur ce point là. Je ne tolère pas les infractions du code de la route, mais on doit connaître ses droits. Pour plus d’informations, allez voir sur le blog auto de Gonzague.

Ce qui m’énerve le plus dans l’histoire, toutefois, n’est pas le fait qu’on m’ait arrêté, ou l’amande que je dois payer. Ce qui m’énerve ce que dans la même soirée (et je précise qu’il était déjà minuit) j’ai dû voir au moins 5 infractions pires que la mienne effectuées par des cyclistes aussi. Je ne me justifie pas, mais si j’avais essayé de m’arrêter, j’aurais écrasé quelqu’un. Le mec qui passe devant un commissariat dans le 12ème et se moque du flic qui lui fait remarquer qu’il vient de griller le feu, par contre…

Enfin, je suis dégouté de Vélib’ pour ce weekend, mais dès demain vous me reverrez sur mon destrier métallique (emprunté gratuitement pendant 30 minutes) sur les rues parisiennes. Faisant mille fois plus attention à bien rouler, et probablement dégouté toutes les 2 minutes quand je verrai des cyclistes faire la même faute que moi impunis.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s