Au Costa Rica on aime bien voyager

Et c’est même valable pour nos bestioles apparemment.

Celle de la photo — belle taille, hein ? Je ne ferais pas de commentaire sur les dimensions des “choses” au Costa Rica 😉 — avait pris place dans un chargement de bananes et s’est retrouvé en Grande Bretagne. Contrairement au scarabée, par contre, la plupart d’entre nous avons nos papiers en règle.

L’autre problème que nous n’avons pas c’est celui de trouver un partenaire. Notre espèce a quand même une bonne répartition géographique, ce qui n’est pas le cas du megasoma elephas ou scarabée éléphant qui lui ne vit qu’en Amérique Centrale et même là il est en voie de disparition. Du coup, il se retrouve tout seul dans un zoo anglais avec des… besoins, et le pire ce qu’il n’a que 4 mois pour les satisfaire. Entre temps, il fait comprendre par des gestes et des petits cris que, comme nous tous, les bestioles toutes moches et de courte durée, ont aussi besoin d’un peu de tendresse de temps en temps.

[Via BoingBoing]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s