Qui l’aurait pensé ? Ben, moi, entre autres, mais c’est plus crédible quand il s’agit d’une étude faite par des suédois à la demande de l’AP.

En résumé (pour ceux qui ne veulent pas lire l’article Time), ils ont trouvé que les “jeunes adultes” aiment les infos de qualité, mais ils ont — ou nous avons, devrais-je dire, du mal à les trouver parmi la quantité excessive de petits bouts d’information qui arrive en permanence jusqu’à nous.

La solution (pour les éditeurs, pas pour nous) : adopter le format et nous proposer des petits bouts d’information que nous sommes plus susceptibles de remarquer en faisant d’autres choses en même temps, comme lire nos mails ou Twitter. Il faut toutefois que l’accès au contenu plus riche soit facile d’accès (par un lien, par exemple) et une fois qu’ils nous ont accrochés, il ne reste plus qu’à nous proposer le plus d’infos possible dans l’espoir de nous voir les répéter et leur renvoyer plus de monde.

Si cela peut rassurer les éditeurs, je confirme que ça marche. Cliquez sur le titre pour aller lire l’article en entier.

Trop d’info tue l’info

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s